Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

<< accueil
   

MEDIAS

*Article de l'AFP
"
Le Grand Palais se transforme en immense dancefloor pour la 2e Nuit électro"
>> sur Le Monde, Le Parisien, Yahoo, Voila, France2 ,Le Point, Les echos, RTL, TV5, ...

*BFM TV- Interview et sujet sur la Nuit Electro

...

>> Laisser un commentaire sur le blog









Simulations du projet


VIBRATION - La nuit Electro au Grand Palais
par Naziha MESTAOUI et Yacine AIT KACI – Electronic Shadow
Production : Artevia – La lune Rousse

Grand Palais
Cours-la-Reine  , 75008 Paris 
Le 9 octobre 2010
____________________________________

A l'invitation d'Artevia et la Lune Rousse, Electronic Shadow s'est vu confier la scénographie et la mise en scène de la deuxième nuit Electro au Grand Palais. Nous avons donc proposé une mise en scène scénarisée autour de grands tableaux reposant sur des dispositifs scénographiques pensés comme des installations artistiques. L'ensemble de ces supports devenant la scène d'une progression tout au long de la nuit, ponctuée par des évènements phares, en phase avec la programmation de la soirée et la montée en énergie d'une puissante nuit festive, au coeur d'un des plus beaux bâtiments de Paris.

Pavillon des Métamorphoses

Nous avons choisi le thème de la vibration universelle, musicale, visuelle, physique, traversée par des éléments naturels de plus en plus déchaînés. Dès l'entrée sous la nef du Grand Palais, les visiteurs trouvaient suspendus en hauteur d'immenses sphères blanches disposées dans l'espace de manière à créer un volume et un rythme visuel et spatial. Dans la Nef Nord, un rideau d'eau devant une immense pelouse constituait le premier dispositif du tableau EAU. Sous un éclairage bleu accompagnant la tombée de la nuit, la chute d'eau et d'image évoluait jusqu'au second tableau, le Feu. Une immense voile de toile parachute de 1000m² se lève sous la nef sud sous les fumées, mise en mouvement par de puissants ventilateurs.

Le feu de plus en plus vif devient lave, naissance du soleil derrière la scène, boule de lave en fusion... Tandis que le spectacle de Yuksek commence, une longue séquence voit le soleil se cacher derrière la lune dans une éclipse en quasi-temps réel. L'anneau formé épouse la courbe du bâtiment avant de laisser place à des motifs de structure plus abstraits... A la fin du spectacle le tableau suivant commence sur la descente des sphères à quelques mètres du sol, se rapprochant du public, tandis que les images de ces mêmes sphères défilent dans les trois nefs. Le tableau Air joue sur la fusion entre les sphères réelles et virtuelles...





Au niveau des images, c'est près d'une centaine de boucles vidéos d'une minute environ qui ont été réalisées et alimentent le système unique développé par Electronic Shadow et Noxaka depuis de nombreuses années, mariant sculptures 3D et effets visuels, le tout en temps réel et totalement interactif, contrôlé à partir de claviers midi, qui font de l'évènement une performance visuelle totalement en phase avec l'ambiance et le scénario de la soirée.


Pavillon des Métamorphoses









 

© Electronic Shadow 2010